Navigation – Plan du site
Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés - ARTEHIS
Projets de rencontres 2004-2005

Stucs et décors de la fin de l’Antiquité au Moyen Âge (du Ve au XIIe siècle)

Christian Sapin

Texte intégral

1L’utilisation du stuc comme matériau de décor est encore très mal perçue en France. Plusieurs colloques sur la technique du stuc ou sa conservation ont eu lieu en Italie et en Allemagne, mais aucun n’a pris en compte sa dimension historique sur une longue durée, de l’Antiquité au Moyen Âge. L’étude des 2 500 fragments provenant du site de Vouneuil, à proximité de Poitiers, a permis la restitution d’un ensemble iconographique exceptionnel. série de douze arcades, ensemble de panneaux décorés, restitution d’une dizaine de personnages. qui fera l’objet d’hypothèses à discussion, en parallèle avec d’autres ensembles européens contemporains, comme ceux de Ravenne. À l’occasion des recherches menées ces dernières années, qui ont montré l’étonnante précocité de ce décor au début du VIe siècle et non à l’époque carolingienne comme on le pensait lors de leur découverte en 1984, il a été proposé une exposition internationale au musée de Poitiers, intitulée “Le stuc, visage oublié de l’art médiéval”, accompagnée de publications et d’un colloque international. Ce dernier fera le point sur l’apport de ces découvertes et sur des groupes encore non publiés, comme les 12 000 fragments de stucs carolingiens de Disentis (Suisse), d’autres ensembles méconnus comme ceux découverts à Porec ou Pula (Croatie) et à Arles-sur-Tech (Pyrénées-Orientales). Il s’agit de mesurer l’impact de ces matériaux, disparus de la plupart de nos édifices, sur la perception de leur espace, sur leur relation aux décors peints et sur la naissance de la sculpture médiévale. À travers un programme d’analyses physico-chimiques élaboré ces dernières années, sur des stucs européens, l’étude particulière des stucs du site de Vouneuil permet d’établir des repères concernant l’évolution des techniques de fabrication et de décor entre le Ve et le XIIe siècle.

2Jeudi 16 septembre 2004. Les stucs de Vouneuil-sous-Biard

  • Accueil

  • Éric Palazzo, Christian Sapin, Introduction.

  • Bénédicte Palazzo-Bertholon, Christian Sapin, Nouvelles approches sur les stucs de Vouneuil (techniques, iconographie, datation et nouvelles hypothèses).

  • Luc Bourgeois, Vouneuil, contexte historique et archéologique (IVe-XIe siècles).

  • Brigitte Boissavit-Camus, Poitiers, paysage religieux et monumental du IVe au XIe siècle.

  • Anne Flammin, La sculpture du haut Moyen Âge en Poitou.

  • Daniel Caze, Les sarcophages paléochrétiens de Toulouse à propos de la datation de la

  • sculpture en Aquitaine.

  • Discussion

  • Inauguration et visite de l’exposition “Le stuc, visage oublié de l’art médiéval”.

3Vendredi 17 septembre 2004. Le stuc : tradition et diversités en Europe

  • Claudine Allag, Nicole Blanc, Vouneuil et la tradition des stucs antiques.

  • Gisella Cantino-Wataghin, Le stuc dans les systèmes décoratifs de l’Antiquité tardive.

  • Cinzia Nenci, Les stucs italiens, recherches nouvelles.

  • Ivan Matejcic, Monuments et décor des stucs en Istrie (Croatie).

  • Isabelle Plan, Le stuc dans le décor de l’ancien groupe épiscopal de Genève (Ve-IXe siècles).

  • Walter Studer, Die Plastische unterlegte Monumentalmalerei des VIII. Jahrh. Aus Sankt Martin im Kloster Disentis.

  • Walter Studer, Die frühmittelalterliche Chorschranke von Suhr.

  • Carles Mancho, Le stuc en Catalogne, carrefour des cultures ?

  • François Heber-Suffrin, Germigny, une réalisation “exemplaire” ?

  • Renata Stradiotti, Franscesca Morandini, La décoration en stuc de Brescia.

  • Discussion

4Samedi 18 septembre 2004. Le décor en stuc, source de la sculpture médiévale ?

  • Marie-Thérèse Camus, Genèse de forme et de technique. Vers l’art roman. Des régions de stucs et de pierre.

  • France

  • Pascale Chevalier, Les stucs romans d’Auvergne : Brioude/Le Puy.

  • Géraldine Mallet, Alet et les stucs romans du sud de la France.

  • Christian Sapin, Présence/absence dans l’architecture : Saint-Rémi de Reims et Saint-Jean-de-Maurienne.

  • Italie

  • Adriano Peroni, Saint-Pierre de Civate, l’apogée des rapports entre stucs et peinture.

  • Saverio Lomartire, Le stuc et le décor architectural de Lomello et d’autres sites lombards.

  • Espagne

  • Xavier Barral I Altet, L’ensemble monumental roman de Tavernoles.

  • Allemagne

  • Matthias Exner, Früh- und hochmittelalterliche Stuckplastik in Deutschland : Tradition und Innovation aus technischer und Künstlerischer Sicht.

  • Elisabeth Rüber-Schütte, Les stucs de Sachsen-Anhalt, recherches nouvelles.

5Table ronde “Le stuc source et/ou art parallèle à la sculpture sur pierre”.

6Intervenants et invités : Marcello Angheben, Maylis Baylé, Jean-René Gaborit, Éliane Vergnolle.

7Conclusion

8Dimanche 19 septembre 2004 – Visites de Civaux, Chauvigny, Saint-Pierre-des-Églises / Vouneuil / Poitiers (baptistère, hypogée des Dunes).

9Intervenants

  • Claudine Allag, cepmr-cnrs-ens

  • Marcello Angheben, cescm, Poitiers

  • Xavier Barral i Altet, Université de Rennes 2

  • Maylis Baylé, cnrs, Paris

  • Brigitte Boissavit-Camus, Université de Paris X-Nanterre

  • Luc Bourgeois, cescm, Poitiers

  • Nicole Blanc, limc-mae, Univ. de Paris X-Nanterre

  • Marie-Thérèse Camus, Université de Poitiers

  • Gisella Cantino-Wataghin, Université de Vercelli, Italie

  • Daniel Cazes, Musée de Toulouse

  • Pascale Chevalier, Université de Clermont-Ferrand

  • Matthias Exner, Bayer. Landesamt für Denkmalpflege, Munich, Allemagne

  • Anne Flammin, Maison de l’Orient-Lyon

  • Jean-René Gaborit, Musée du Louvre, Paris

  • François Heber-Suffrin, Université de Paris X-Nanterre

  • Saverio Lomartire, Université de Vercelli, Italie

  • Géraldine Mallet, Université de Montpellier

  • Carles Mancho, Université centrale de Barcelone, Espagne

  • Ivan Matejcic, Conservateur régional des Monuments historiques et de

  • l’archéologie, Pula, Croatie

  • Francesca Morandini, Musei Civici d’Arte e Storia, Brescia, Italie

  • Cinzia Nenci, Université de Florence, Italie

  • Bénédicte Palazzo-Bertholon, Centre d’études médiévales, Auxerre

  • Éric Palazzo, cescm, Poitiers

  • Adriano Peroni, Université de Florence, Italie

  • Isabelle Plan, Service cantonal de Genève, Suisse

  • Elisabeth Rüber-Schütte, Landesamt für Denkmalpflege Sachsen-Anhalt, Allemagne

  • Christian Sapin, cnrs, Centre d’études médiévales, Auxerre

  • Renata Stradiotti, Musei Civici d’Arte e Storia, Brescia, Italie

  • Walter Studer, Inst. pour la protection des monuments, Zurich, Suisse

  • Cécile Treffort, cescm, Poitiers

  • Éliane Vergnolle, Université de Besançon

10Renseignements et inscriptions : Centre d’études médiévales, 3 place du Coche d’Eau – 89000 Auxerre

11Lieu du colloque : Auditorium-Musée Sainte-Croix, rue Pascal Lecoq – 86000 Poitiers

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christian Sapin, « Stucs et décors de la fin de l’Antiquité au Moyen Âge (du Ve au XIIe siècle) », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA [En ligne], 8 | 2004, mis en ligne le 07 février 2007, consulté le 25 mars 2017. URL : http://cem.revues.org/973 ; DOI : 10.4000/cem.973

Haut de page

Auteur

Christian Sapin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus du Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre (BUCEMA) sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre d'études médiévales d'Auxerre
  • Revues.org