Navigation – Plan du site
Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés - ARTEHIS
Opérations archéologiques 2007-2008

Groupement de recherche européen [GDRE] du CNRS « Terres cuites architecturales et nouvelles méthodes de datation »

Christian Sapin

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Le groupe de recherche correspond à la concrétisation d’un certain nombre d’actions, jusqu’à présent séparées, pour l’étude et la datation de sites archéologiques, conservés en élévation, des débuts de l’époque médiévale. Il s’agissait de croiser les résultats proposés par plusieurs méthodes d’analyse pour les mêmes sites – archéomagnétisme, thermoluminescence, analyse 14C. C’est ainsi qu’au cours de l’année 2004 a été mis en place un programme associant des spécialistes de l’archéométrie de laboratoires français et étrangers (cf. infra), historiens de l’art et archéologues. Ce programme réunit et structure les efforts de recherche des différents partenaires initiateurs du projet, en lui donnant une dimension européenne et en l’ouvrant aux questions inhérentes aux matériaux argileux dans leur spécificité environnementale et dans leur développement durable.

2Bilan intermédiaire, décembre 2007

3Dans le cadre du planning proposé en 2006, les actions du GDRE ont porté sur l’achèvement du programme sur la Normandie, l’amorce du programme sur l’Aquitaine (Bordeaux et Aire-sur-l’Adour) et des tests sur les briques du versant rhodanien, afin de préparer de futures recherches comparatives. Ces travaux ont donné lieu à plusieurs réunions de travail à Bordeaux et à Paris, et à une réunion plénière de l’ensemble des partenaires à Milan en novembre 2007, où furent rediscutés les résultats problématiques du site de Saint-Philbert-de-Grandlieu. Ce fut également l’occasion de comparer les méthodes et les infrastructures d’autres équipes du GDRE. Un bilan des quatre années du GDRE devrait être fourni pour la fin de l’année 2008.

4Sur le plan de la diffusion des connaissances, nous noterons que les recherches sur le Mont-Saint-Michel ont donné lieu à plusieurs communications et articles de niveau international :

  • un article méthodologique publié dans la revue Radiation Measurements (Blain et al., 2007) ;

  • un article de 80 pages soumis à la revue du CNRS Archéologie médiévale (Sapin et al., à paraître) ;

  • un article méthodologique grand public, communiquant les premiers résultats du GDRE à la communauté scientifique, a été proposé au Journal du CNRS et devrait paraître prochainement ;

  • un article en ligne, issu des actes du colloque Medieval Europe de septembre 2007 (Guibert et al., 2007) ;

  • un article à paraître dans les actes du colloque de Leeds (G.-B.) de juillet 2007 (Blain et al., à paraître).

  • En outre, plusieurs interventions des membres du GDRE, à l’occasion de journées d’études sur la Normandie ou de colloques nationaux et/ou internationaux, devraient ou sont déjà publiées. Il s’agit, en particulier, du GMPCA à Aix (avril 2007) et du EMAC’07 à Budapest (octobre 2007).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christian Sapin, « Groupement de recherche européen [GDRE] du CNRS « Terres cuites architecturales et nouvelles méthodes de datation » », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA [En ligne], 12 | 2008, mis en ligne le 30 juin 2008, consulté le 16 août 2017. URL : http://cem.revues.org/6082 ; DOI : 10.4000/cem.6082

Haut de page

Auteur

Christian Sapin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus du Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre (BUCEMA) sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre d'études médiévales d'Auxerre
  • Revues.org