Navigation – Plan du site
Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés - ARTEHIS
Projets de recherche

Matériaux, techniques de construction et datation entre Loire et Saône autour de l’an Mil

Projet Collectif de Recherche (Service régional de l’Archéologie, Centre)
Christian Sapin

Texte intégral

1Projet scientifique :

2Objet : Vingt cinq ans après le bilan national sur le paysage construit autour de l’an Mil à l’occasion de l’anniversaire de l’avènement d’Hugues Capet 1, un certain nombre d’opérations ont été conduites ou sont encore en cours sur des sites monumentaux de cette période que les méthodes de l’archéologie du bâti tendent aujourd’hui à reconsidérer dans leur nature et leur datation. Colloques 2 et tables rondes régionales, comme celles sur la construction en Anjou 3, ont été l’occasion de faire le point sur certains aspects, mais il nous semble opportun de confronter les résultats de plusieurs travaux récents, tout en proposant des protocoles d’analyses et de relevés identiques pour mieux saisir des particularités techniques de ces constructions encore mal situées dans les Xe-XIe siècles. L’apparition dans les régions Centre/Pays de Loire/Bourgogne, souvent à l’intérieur ou au contact du futur domaine capétien, de nouveaux modes de constructions similaires, mais pas nécessairement contemporains, continuent de nous interroger. Certains de ces monuments sont depuis longtemps des références pour l’histoire de l’architecture et il nous semble que l’archéologie et ses méthodes doivent se préoccuper de ces enjeux et contribuer au renouvellement des connaissances en s’inscrivant en même temps dans des problématiques à l’échelle européenne 4.

3Le principe du Projet Collectif de Recherche, nous apparaît aujourd’hui comme un outil pouvant répondre aux souhaits d’un certain nombre de chercheurs de travailler ensemble autour d’un thème comme “les matériaux de construction autour de l’an Mil”. Il pourrait rejoindre la liste de plusieurs PCR existants sur les matériaux pour d’autres périodes ou d’autres régions (cf. rapport-bilan CNRS 1995-1999).

4Durée proposée : ce projet, sur plusieurs années, trouvera son mode de fonctionnement et l’étendue de ses ambitions à travers l’année 2003. Ce sera une année test pour entreprendre à partir de plusieurs rencontres réunissant les principaux acteurs de ce projet un état précis des questions qui se posent encore aujourd’hui et définir à travers des expériences et des analyses déjà menées, des principes d’intervention archéologiques et scientifiques.

5Matériaux concernés : pierre calcaire, tuffeau, terres cuites architecturales, mortiers…

6Sites concernés : Crypte cathédrale d’Auxerre (Yonne), Crypte Saint-Aignan d’Orléans (Loiret), Château-Landon (Seine-et-Marne), Prieurale de Saint-Sauveur de Melun (Seine-et-Marne), Saint-Étienne de Déols (Indre), Crypte de la cathédrale de Chartres (Eure-et-Loire), Laverdin (Loir-et-Cher), Saint-Martin d’Angers (Maine-et-Loire), Saint-Philibert de Tournus (Saône-et-Loire)…

7Cette première liste qui reste ouverte tient déjà compte de la présence d’intervenants sur ces sites et dans certains cas des nécessités d’en mieux connaître les composants du bâti avant des projets de restauration. Elle sera revue au cours de l’année 2003.

8Travaux de recherches : ils consisteront en réflexions méthodologiques portant sur les résultats acquis par les études de maçonneries, analyses des liants, relevés du bâti. Des réunions de confrontations auront lieu en partie sur le terrain et devront définir des compléments ou de nouvelles directions de recherches.

9Rythme et calendrier  : trois réunions en 2003 pour asseoir le projet et les méthodes ; 2004-2005 : confrontations des travaux ; 2006 : publication collective des résultats.

10Autres projets associés ou concernés : corpus international des édifices du haut Moyen Âge, PCR Cryptes d’Île-de-France, GDR Topographie monastique, formations pédagogique et stages universitaires.

11En outre, ce PCR croisera, par certains sites concernés et par certains acteurs, le PCR, également en projet, sur les cryptes d’Île-de-France (dir. P. Gillon) et devrait favoriser une synergie de la recherche sur les constructions médiévales.

12Institutions et intervenants : Centre d’études médiévales d’Auxerre (UMR 5594) : Fabrice Henrion, Christian Sapin (CNRS), Stéphane Büttner, géo-archéologue, Samuel Riou ; CESCM : Bénédicte Palazzo-Bertholon ; Université de Poitiers : Pierre Martin, Florence Juin, doctorants ; Université de Paris X : Brigitte Boissavit-Camus, François Heber-Suffrin, Maîtres de conférences ; Service archéologique de Maine-et-Loire : Daniel Prigent ; INRAP : Simon Bryant, Didier Dubant, Claude de Mecquenem, Benjamin Saint-Jean-Vitus.

Haut de page

Notes

1Le Paysage monumental de la France autour de l’an Mil, dir. X. Barral Y Altet, Paris, Picard, 1987.
2L’innovation technique au Moyen Âge, actes du VIe Congrès International d’archéologie médiévale, Dijon, 1996, éd. P. Beck, Paris, 1998.
3La construction en Anjou au Moyen Âge, actes de la table ronde d’Angers, 1996, éd. D. Prigent et N.-Y. Tonnerre, Angers, 1998.
4Cf. Europäische Technik im Mittelalter, Tradition und Innovation 800 bis 1400, éd. U. Lindgren, Berlin, 1996 et The White Mantle of Churches. Architecture, Liturgy and Art around the Millennium, éd. N. Hiscock, International Medieval Research, vol. 10, 2003.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christian Sapin, « Matériaux, techniques de construction et datation entre Loire et Saône autour de l’an Mil », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA [En ligne], 7 | 2003, mis en ligne le 22 novembre 2007, consulté le 27 juin 2017. URL : http://cem.revues.org/3362 ; DOI : 10.4000/cem.3362

Haut de page

Auteur

Christian Sapin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus du Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre (BUCEMA) sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre d'études médiévales d'Auxerre
  • Revues.org