Navigation – Plan du site
Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés - ARTEHIS
Opérations archéologiques 2002-2003

Saint-Père (Yonne), l'église Saint-Pierre

Christian Sapin

Entrées d’index

Index de mots-clés :

église, Saint-Pierre de Saint-Père

Index géographique :

France/Saint-Père
Haut de page

Texte intégral

1Commencée en 2001 avec un stage de relevés d’archéologie du bâti (plan et une partie des élévations1), l’étude du site de Saint-Père s’est poursuivie en 2002 avec un travail sur les maçonneries. Rappelons que le site de l’ancienne église Saint-Pierre à Saint-Père passe depuis longtemps comme pouvant correspondre à la première fondation du monastère de Vézelay (vers 860) avant que ce dernier soit établi sur la colline actuelle à la fin du IXe siècle. En préalable à toute fouille du site, la réalisation d’un plan précis des vestiges et une étude du bâti ont établi certaines constatations intéressantes pour l’histoire de l’édifice. À partir des maçonneries subsistantes, on a pu aisément montrer qu’il existait un premier état, antérieur à la réalisation d’un bas-côté au nord au XIIe siècle, que ce premier état était constitué d’une nef unique longue de 24,50 m et large de 7,50 m, d’un chœur formé d’une abside empâtée dans un chevet plat et précédée d’une courte travée droite, et à l’ouest d’un petit massif occidental voûté avec un étage. Outre ces particularités qui indiquent une construction peu commune, l’utilisation en différents endroits, en particulier dans le chœur, d’un petit appareil soigné, aux pierres de chaînes d’angles bien taillées (typiques du XIe siècle), nous invite à voir désormais au moins un état roman qui a pu réutiliser des structures antérieures sans qu’on puisse se prononcer encore sur l’existence in situ d’une première abbatiale. En revanche, la présence en réemploi de fragments de cuves de sarcophages mérovingiens de plusieurs types (entre le VIe et le VIIIe siècle d’après la typologie auxerroise), nous conduit à nous orienter vers une origine haute du site, antérieure aux sources textuelles connues. L’opération devrait se poursuivre en 2003 avec une fouille des parties orientales et occidentales.

Saint-Père, église Saint-Pierre. Plan de phasage (dessin G. Fèvre - CEM).

Haut de page

Note de fin

1 Voir le compte-rendu de stage “L'ancienne église Saint-Pierre à Saint-Père (près de Vézelay, Yonne)”, dans Bulletin du Centre d’études médiévales, Études et travaux, 6 (2001-2002), p. 171-172.

Haut de page

Table des illustrations

Légende Saint-Père, église Saint-Pierre. Plan de phasage (dessin G. Fèvre - CEM).
URL http://cem.revues.org/docannexe/image/3042/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 21k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christian Sapin, « Saint-Père (Yonne), l'église Saint-Pierre », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA [En ligne], 7 | 2003, mis en ligne le 19 octobre 2007, consulté le 24 juin 2017. URL : http://cem.revues.org/3042 ; DOI : 10.4000/cem.3042

Haut de page

Auteur

Christian Sapin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus du Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre (BUCEMA) sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre d'études médiévales d'Auxerre
  • Revues.org