Navigation – Plan du site
Opérations archéologiques 2002-2003

Auxerre, cathédrale Saint-Étienne. Le suivi scientifique du projet de restauration

Christian Sapin

Entrées d’index

Index de mots-clés :

cathédrale, Saint-Etienne d’Auxerre

Index géographique :

France/Auxerre
Haut de page

Texte intégral

1Le grand projet de restauration de la cathédrale d’Auxerre a incité le Centre d’études médiévales d’Auxerre à proposer plusieurs types de suivis scientifiques de l’opération.

  • Un conseil scientifique permanent destiné à aider les différents partenaires - Architecte, Conservateurs des Monuments historiques, Ville - dans des choix d’avenir pouvant reposer sur une meilleure connaissance du monument. Ce conseil est composé de Denis Cailleaux, maître de conférences en Histoire de l’art à l’Université de Bourgogne ; Fabienne Joubert, professeur d’Histoire de l’art à l’Université de Paris IV ; Dieter Kimpel, professeur d’Histoire de l’art et architecture à l’Université de Stuttgart (Allemagne) ; Peter Kurmann, professeur d’Histoire de l’art à l’Université de Fribourg (Suisse) ; Françoise Perrot, directeur de recherche au CNRS ; Christian Sapin, directeur de recherche au CNRS ; Harry Titus, professeur d’Histoire de l’art à l’Université de Wake Forest (États-Unis).

  • Un suivi archéologique des travaux directement sur le chantier de restauration. C’était le cas jusqu'à la fin du mois de mars pour le remplacement de la couverture de tuiles et d’une partie de la charpente. Notre collègue Sylvain Aumard, en concertation avec Denis Cailleaux, moi-même et les différents intervenants, a pu proposer une méthodologie pour déterminer les types de tuiles médiévales et réaliser des relevés détaillés des parties des charpentes avant restauration (cf. ce volume p. 15-19). Une équipe du laboratoire de dendrochronologie de Besançon a complété les prélèvements faits il y a quelques années.

  • Un relevé complet de la façade occidentale avec l’Université de Stuttgart, sous la responsabilité du professeur Kimpel et l’encadrement de Heike Hansen (cf. ce volume p. 21-24).

  • Une campagne d’étude archéologique sur l’emplacement de la nef romane et sur la crypte conservée afin d’établir des comparaisons avec les divers chantiers de l’abbatiale Saint-Germain (cf. ce volume p. 13-14).

2Ces divers programmes conjugués doivent se poursuivre sur plusieurs années et nous en rendrons compte dans le bulletin avant des publications plus importantes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christian Sapin, « Auxerre, cathédrale Saint-Étienne. Le suivi scientifique du projet de restauration », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA [En ligne], 7 | 2003, mis en ligne le 03 octobre 2007, consulté le 24 octobre 2014. URL : http://cem.revues.org/2922 ; DOI : 10.4000/cem.2922

Haut de page

Auteur

Christian Sapin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés - ARTEHIS
  • Logo Centre d'études médiévales d'Auxerre
  • Revues.org