Navigation – Plan du site

Rassembler

Eliana Magnani et Christian Sapin

Texte intégral

Rassembler, c’est résumer de façon brève et ramassée ce dont on a écrit ou discuté plus abondamment. C’est ce que les Anciens appelaient épilogue, c’est à dire “brève récapitulation, de ce qui vient d’être dit.” Hugues de Saint-Victor, L’art de lire, (Didascalicon), 11.

1En une année du Centre d’études médiévales, beaucoup de choses ont été dites, d’autres ont été montrées, d’autres démontrées. L’archéologie, l’histoire de l’art et l’histoire continuent de se croiser pour un autre Moyen Âge, un Moyen Âge d’aujourd’hui, un Moyen Âge d’ici et d’ailleurs, un Moyen Âge non virtuel. Le lecteur trouvera dans ce nouveau volume, le septième de la série, textes et résumés de nos activités et de nos projets qui traduisent la vitalité de sa croissance et les multiples contacts qui continuent à s’opérer.

2À l’heure où le Moyen Âge est reconstitué de partout selon des visions folkloriques ou à travers des restitutions d’images de synthèses, nous souhaitons continuer à lui redonner ses matériaux et ses concepts. Dans la recherche de ce Moyen Âge non virtuel, le travail historique et archéologique développé autour l’abbaye de Saint-Germain d’Auxerre, au-delà des nouvelles mises en perspectives suscitées après les publications de 1999, 2000 et 2002, a été prolongé par deux thèses récentes, l’une sur l’insertion sociale de l’abbaye et ses dépendances, entre le Ve et le XIIIe siècle, de Noëlle Deflou-Leca, l’autre, dans le croisement de l’archéologie, de la géologie, de l’environnement et de la culture, sur l’évolution historique et technique des liants de maçonnerie en Bourgogne du nord de Stéphane Büttner.

3Le projet de restauration de l’autre monument auxerrois médiéval de référence, la cathédrale Saint-Étienne, est à l’origine d’une série d’études préliminaires et d’accompagnement qui se poursuivront dans les prochaines années. Outre les sondages archéologiques effectués sous la responsabilité de Christian Sapin et Harry Titus à l’intérieur du monument, mettant en évidence certaines structures de la cathédrale romane et le système d’accès à la crypte, des relevés des portails de la façade occidentale et des croisillons permettant de faire le point, entre autres, sur leur état de conservation et leur chronologie, ont commencé a être réalisés avec la collaboration des chercheurs et des étudiants de l’Institut d’Histoire de l’Architecture de l’Université de Stuttgart, conduits par Heike Hansen et Stefan King. Le suivi de la restauration des toitures de la nef a été l’occasion de lancer une enquête inédite sur la typologie des tuiles et de l’insérer dans deux programmes de recherches plus vastes, coordonnées par Sylvain Aumard et Jean Rosen, sur les céramiques et terres cuites architecturales. Plus largement, l’étude des matériaux est aussi au centre de l’enquête sur les décors de stucs au haut Moyen Âge menée en collaboration avec le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale de Poitiers, et du projet collectif de recherches sur les matériaux et les techniques de construction autour de l’an mil, entre Saône et Loire (Ch. Sapin).

4D’autres lieux et bâtiments bourguignons de référence continuent à être l’objet d’interventions archéologiques et de campagnes de relevés, notamment dans le cadre des stages de formation organisés par le CEM. Dans l’église Saint-Pierre à Saint-Père, l’étude des maçonneries conduit à envisager une origine mérovingienne de ce qui pourrait être le site initial de l’abbaye de Vézelay, tandis que les relevés effectués dans le site de La Cordelle à Vézelay avec une chapelle restaurée du XIIe siècle, les vestiges d’une église franciscaine et des bâtiments monastiques, ont permis de poser les bases de la poursuite d’études plus poussées (D. Cailleaux, Ch. Sapin). À Autun, les relevés du porche de la cathédrale Saint-Lazare réalisés avec les étudiants de l’Université de Paris IV (Sorbonne) sous la direction de Sylvie Balcon et Walter Berry, ont mis en évidence différentes phases de construction qui vont à l’encontre d’une prétendue homogénéité de l’ensemble. Par ailleurs, un très large dépouillement des archives concernant les fondations d’autels et chapelles dans la cathédrale d’Autun entre le XIIIe et le XVIe siècle, a été effectué par Kristina Krüger en préliminaire de son enquête sur la place occupée par les fondations privées dans les développements architecturaux et artistiques.

5Au-delà de la Bourgogne, un projet de restauration est au départ de la fouille programmée menée par le CEM, sous la responsabilité de Samuel Riou, dans l’église paroissiale Saint-Christophe de Cergy-Pontoise dans le Val-d’Oise. Le chantier qui vient de se terminer a permis de révéler la complexité d’un édifice dont les différents états de construction, souvent associés à des inhumations, s’étendent probablement du VIIe jusqu’au XVIe siècle. Il faut signaler également les derniers résultats des fouilles entreprises depuis 1998 par Sébastien Bully dans l’ancien palais abbatial de l’abbaye de Saint-Claude dans le Jura. À cela vient s’ajouter l’intérêt que nous portons aux travaux universitaires récents concernant les sites monastiques et l’archéologie du bâti en France et à l’étranger. On trouvera ainsi dans ce numéro les résumés de la thèse italienne d’Eleonora Destefanis sur le monastère de Bobbio dans le haut Moyen Âge, de la thèse de Caroline Roux sur les portails romans des églises de Haute-Auvergne, ou encore de la maîtrise de Françoise Burguière-Labrunie sur les maisons auxerroises à pans-de-bois.

6Dans le champ de l’histoire, la thèse d’Alain Rauwel sur le commentaire du canon de la messe entre le XIe et le XIVe siècles aborde de manière nouvelle l’une des questions - le rôle social de la liturgie - sur laquelle des médiévistes de l’équipe se sont interrogés ces dernières années. La thèse de Manuel de Souza, consacrée au “religieux” dans le monde romain (IIe siècle av. J.-C. - début Ve siècle ap. J.-C.) nous aide ainsi à revenir sur les origines et les profondes transformations des notions couvertes par le vocable religiosus, bien différentes de nos conceptions d’aujourd’hui. Le mouvement religieux féminin et laïque du XIIe siècle est, par ailleurs, au cœur de la dissertation autrichienne d’Ingrid Roitner sur l’image de Marie dans les sermons de Godefroy, abbé de l’abbaye d’Admont en Autriche (1138-1165). À propos des recherches universitaires en cours, on trouvera également dans ce bulletin le compte-rendu de la journée d’étude tenue autour des étudiants de troisième cycle de l’Université de Bourgogne, travaillant sous la direction de Vincent Tabbagh, consacrée à la communauté familiale et la vie religieuse à la fin du Moyen Âge.

7Quant aux dernières rencontres organisées à Auxerre, elles se placent toutes sous le signe de l’ouverture internationale, européenne et transatlantique, qui a toujours caractérisé les activités du CEM. Rosamond McKitterick et Dominique Iogna-Prat ont clôturé deux années d’échanges entre l’université de Cambridge et l’Unité Mixte de Recherche 5594 en réunissant des historiens venus d’Angleterre, des Pays-Bas et de France autour de l’historiographie carolingienne, de la mémoire des origines chrétiennes et des lieux du culte chrétien durant le haut Moyen Âge. Susann Boyton et Isabelle Cochelin, intéressées à éclairer l’usage fait des coutumiers clunisiens par les moines des Xe-XIe siècles et leur lecture par l’historiographie actuelle, ont rassemblé des chercheurs anglais, allemands, canadiens, nord-américains et français. Au cours de la session internationale d’études doctorales “Le Moyen Âge vu d’ailleurs” coordonnée par Eliana Magnani, il a été possible pour la première fois d’organiser une rencontre entre médiévistes et jeunes chercheurs français et sud-américains. Les rapports introductifs de ces journées sur l’histoire du Moyen Âge en Argentine et au Brésil qui figurent dans ce bulletin sont pour la plupart des bilans inédits d’une historiographie très mal connue en France (C. Astarita, M. I. Carzolio, H. Franco Jr., M. Bastos, J. Morsel). Le deuxième volet de ce programme aura lieu en octobre 2003 à l’université de São Paulo, avec la participation également de médiévistes espagnols et portugais.

8Dans la perspective d’un renforcement des échanges avec la médiévistique ibérique, le CEM organise avec le Séminaire Interdisciplinaire de Recherches sur l’Espagne Médiévale (GDR 2378), sous la responsabilité de Patrick Henriet, la première d’une série de trois tables rondes sur le thème des sacralités royales en Péninsule ibérique entre les VIIe et XVe siècles. La Bourgogne est au centre des autres rencontres prévues. À Cluny, à l’initiative d’Alain Guerreau et avec la collaboration de l’École Nationale Supérieure des Arts et Métiers, un colloque international se penchera sur le travail et la personnalité d’André Déléage, l’une des figures emblématiques de l’historiographie du XXe siècle, en Bourgogne et bien au-delà. À Dijon, lors de l’exposition “Couleur de temps, fragments d’histoires” (juin-novembre 2003), aura lieu un colloque consacré à la peinture murale médiévale, coordonné par Daniel Russo. Enfin, profitant de l’importante présence d’objets et manuscrits issus des collections bourguignonnes, dans l’exposition consacrée à la musique et ses représentations au Moyen Âge qui se tiendra à Paris, au Musée de la Musique (printemps 2004), Martine Clouzot organisera une journée d’étude avec les médiévistes de l’UMR 5594 sur l’“Harmonie du monde”.

9Nous espérons avoir rassemblé dans ce bulletin de quoi nourrir des réflexions et des nouveaux chantiers de recherche sur un Moyen Âge autre, vu d’ici et d’ailleurs.  Études et travaux étant un instrument de communication et d’information souple ouvert à tous, nous attendons vos réactions, vos suggestions et des futures collaborations.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Eliana Magnani et Christian Sapin, « Rassembler », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA [En ligne], 7 | 2003, mis en ligne le 03 octobre 2007, consulté le 24 juillet 2014. URL : http://cem.revues.org/2772 ; DOI : 10.4000/cem.2772

Haut de page

Auteurs

Eliana Magnani

Articles du même auteur

Christian Sapin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés - ARTEHIS
  • Logo Centre d'études médiévales d'Auxerre
  • Revues.org