Navigation – Plan du site
Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés - ARTEHIS

20 ans

Eliana Magnani

Texte intégral

1En cette année 2006, le Centre d’études médiévales d’Auxerre fête ses vingt ans 1. Pour marquer l’événement, ce dixième numéro du Bulletin du CEM adopte une nouvelle maquette de couverture et lance sa version en ligne 2. Surtout, il apporte les témoignages très personnels de deux piliers du CEM, Dominique Iogna-Prat et Christian Sapin et, sur ces vingt ans d’activités, et le parcours original de Claude Coupry, chimiste éprise des couleurs des manuscrits médiévaux, collaboratrice de l’équipe depuis ses débuts. L’opération Le Moyen Âge vu d’Auxerre, en septembre 2006, avec notamment une journée consacrée à l’œuvre de Georges Duby, initiateur du centre, de même que le lancement du nouveau site Internet 3, cherchent par ailleurs à faire connaître et à sensibiliser un large public aux actions scientifiques du CEM. Le dynamisme de ces actions et de l’équipe de médiévistes de l’UMR 5594, ainsi que l’actualité de la recherche sur la Bourgogne médiévale, marquent comme d’habitude le contenu de ce bulletin.

2En ce qui concerne les opérations archéologiques conduites par le CEM, on y trouvera notamment une première synthèse des fouilles réalisées entre 2000 et 2005 dans l’ancien prieuré Saint-Sauveur de Melun (F. Henrion), avec l’étude de la céramique découverte (F. Ravoire, INRAP), et la présentation des dernières recherches concernant la cathédrale Saint-Étienne d’Auxerre (C. Sapin, S. Aumard, S. Büttner, H. Hansen). Un colloque sur la cathédrale auxerroise est d’ailleurs programmé pour septembre 2007 (F. Perrot, C. Sapin). Il est question aussi d’autres interventions du CEM sur des sites ecclésiastiques (la crypte de la collégiale Saint-Quentin, les églises Saint-Pierre-ès-Liens de Brienne dans l’Aube, Saint-Vivant de Vergy, Saint-Marcel-lès-Chalon, les enduits de Notre-Dame du Val d’Ajol dans les Vosges) ou civils (les remparts d’Avallon et d’Auxerre), et des projets en cours sur les matériaux de construction, tuiles et terres cuites architecturales.

3Les importantes découvertes par les archéologues de l’INRAP sur le site de Ligny-le-Châtel dans l’Yonne -nécropole mérovingienne et village déserté- sont également présentées (P. Chopelain, S. Thiol, M.-T. Widehen), avec l’étude typologique et pétrographique des nombreux sarcophages mis au jour (S. Büttner, F. Henrion, CEM). Par ailleurs, les vestiges de l’ancienne église Saint-Martin dégagés à Luxeuil sont l’objet d’une première approche (S. Bully). Une journée d’étude, prévue en septembre 2006, sera consacrée aux bâtiments laïcs aux marges des abbayes (B. Saint-Jean Vitus).

4Aboutissement d’enquêtes approfondies, deux thèses de doctorat récentes ont porté l’une sur l’analyse archéologique de l’abbaye, du castrum et de la ville de Tournus (B. Saint-Jean Vitus) et l’autre, en histoire de l’art, sur l’architecture religieuse du pays de Cîteaux (S. Demarthe), alors que sont parus les actes du colloque de 2003 sur les peintures murales médiévales (D. Russo) et le catalogue de l’exposition sur les faïences patronymiques modernes (J. Rosen).

5La tenue des ateliers clunisiens à Souvigny, en mars 2006, a permis de faire le point sur les recherches archéologiques et historiques sur le prieuré où ont été enterrés les abbés Maïeul et Odilon, et d’évoquer la reprise très attendue des fouilles à Cluny, fin 2006 (P. Chevalier, A. Maquet, C. Sapin). Sur Cluny, encore, deux thèses ont été soutenues en 2005, sur l’itinéraire et l’ecclésiologie de l’abbé Odon (I. Rosé) et le sanctoral clunisien (C. Bonnin-Magne), en plus de la parution de l’ouvrage collectif sur les coutumiers clunisiens (S. Boynton et I. Cochelin). Dans le domaine de la liturgie et des rituels, on trouvera également les comptes rendus de la rencontre sur les mises en scène et mémoires de la consécration d’église (D. Méhu) et de la troisième réunion autour de l’autel chrétien (A. Rauwel), ainsi que la présentation de l’édition en ligne de l’obituaire de Saint-Mont du début du xve siècle (M.-J. Gasse-Grandjean, G. Poupeau).

6Parmi les études proposées, dans le domaine monastique, l’exploitation et l’édition des fonds d’archives inédits mis en relation avec les données archéologiques sont au cœur des recherches sur les abbayes cisterciennes féminines menées par Benoît Chauvin. Dans le cadre de l’enquête sur les manuscrits enluminés issus des courants monastiques réformateurs en Bourgogne des xie-xiie siècles, Daniel Russo propose d’interpréter les lettres illustrées du manuscrit 1 de la Bibliothèque municipale de Semur-en-Auxois (début du xisiècle, Moutiers-Saint-Jean), plutôt comme le résultat de l’imagination « littérale » ou de la part inventive du scribe-enlumineur qu’à un sens importé ou imposé de l’extérieur.

7Pour ce qui est des groupes sociaux, en Bourgogne et ailleurs, le parcours des familles aristocratiques immigrées en Grèce à la suite de la quatrième croisade (1204), dont les Courtenay originaires d’Auxerre, sont à la base de la réflexion sur les questions identitaires, thème de la thèse de doctorat en cours d’Erica Jo Gilles, à l’université de Princeton. Prosopographie et biographie ont été aussi les méthodes employées pour mettre en évidence des groupes restreints ou des figures individuelles langroises, lors de la journée d’étude organisée en mai 2005 (V. Tabbagh).

8Plusieurs rencontres, par ailleurs, ont eu lieu ou sont prévues dans les prochains mois concernant les vastes champs interdisciplinaires de l’histoire, de l’histoire de l’art et de l’anthropologie sociale. La question du don dans les sciences sociales a été discutée par des historiens, archéologues, sociologues et anthropologues lors d’une table ronde en janvier 2006 (E. Magnani) et c’est aussi dans une large perspective que des préhistoriens et des médiévistes se sont réunis à Dijon en novembre 2005 autour de l’impact des femmes sur l’organisation de l’espace (G. Bührer-Thierry, C. Mordant). La question de la hiérarchie, de l’ordre et de la mobilité sociale des élites du haut Moyen Âge est le thème du colloque qui se tiendra en septembre 2006 (D. Iogna-Prat). Dans la suite de recherches récentes sur l’anthropologie des prélèvements seigneuriaux, une table ronde en octobre 2006 discutera des conversions de cens au Moyen Âge (L. Feller). Après Madrid en juin 2005, le programme d’échanges entre médiévistes européens et latino-américains Le Moyen Âge vu d’Ailleurs se terminera à Buenos Aires en novembre 2006, lors d’une quatrième rencontre consacrée à la réflexion sur les sources et les concepts employés dans la médiévistique (M. Madero, E. Magnani). En mars 2007, des historiens et historiens de l’art se réuniront autour de Herbert Kessler et ses importants travaux en histoire de l’art (D. Russo), et en mai, historiens et musicologues discuteront autour des images et des discours constitutifs des figures du musicien au Moyen Âge (M. Clouzot). Prolongement et élargissement des ateliers qui aboutirent à la nouvelle édition des Gestes des évêques d’Auxerre, un colloque s’intéressera, en juin 2007, à l’écriture de la vie des évêques et des papes, de l’Antiquité au xxie siècle, du Liber Pontificalis à la biographie des papes contemporains (M. Sot).

9Pour les 20 ans du CEM, nous proposons ce nouveau numéro du Bulletin, reflet de la solide implantation de la recherche bourguignonne dans le paysage général de la médiévistique et des sciences sociales, et média de large diffusion d’une actualité scientifique riche en résultats, projets et événements.

Haut de page

Note de fin

1 Il s’agit des vingt ans de la présence de la recherche scientifique à Auxerre et des dix ans de la création institutionnelle du Centre d’études médiévales.
2 La version en ligne du Bulletin du CEM sera disponible à partir de septembre à cette adresse http://www.cem.revues.org
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Eliana Magnani, « 20 ans », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA [En ligne], 10 | 2006, mis en ligne le 07 septembre 2006, consulté le 29 avril 2017. URL : http://cem.revues.org/205

Haut de page

Auteur

Eliana Magnani

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus du Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre (BUCEMA) sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre d'études médiévales d'Auxerre
  • Revues.org