Navigation – Plan du site
Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés - ARTEHIS
Opérations archéologiques 2010-2011

Les recherches sur l’ancien prieuré de Mesvres (Saône-et-Loire)

Sylvie Balcon-Berry
p. 61-63

Entrées d’index

Index de mots-clés :

prieuré

Index géographique :

France/Mesvres
Haut de page

Texte intégral

1Depuis l’été 2008, les élévations de l’ancien prieuré Saint-Martin de Mesvres font l’objet de relevés archéologiques réalisés par des étudiants de l’université Paris-Sorbonne (Paris 4) dans le cadre d’un stage de formation de licence 3 et avec le soutien du Centre d’études médiévales d’Auxerre (fig. 1).

Fig. 1 – Mesvres, plan schématique de l’ancien prieuré montrant les espaces étudiés entre 2008 et 2010 (plan J. Labonde ; DAO S. Balcon-Berry).

  • 1  S. Balcon-Berry et W. Berry, « Mesvres (Saône-et-Loire). Ancien prieuré Saint-Martin », Les dossie (...)

2L’étude archéologique de cet ensemble monastique se justifiait en raison de sa fondation ancienne et de la bonne conservation du site 1. Il subsiste en effet de nombreux vestiges de l’église – le côté nord de la nef, le bras nord du transept, une partie du chevet – et des bâtiments conventuels (fig. 1 et 2). Cette recherche a pu être mise en place grâce au soutien et au dynamisme de l’association Les amis du prieuré de Mesvres, présidée par Dominique Labonde, par ailleurs propriétaire des lieux.

Fig. 2 – Mesvres, scan 3D de l’ancien prieuré (J. Labonde, Dynamic 3D).

  • 2  Ce document a été publié in Bucema, 13 (2009), p. 28, fig. 1 [http://cem.revues.org/index11176.htm (...)

3En août 2008, les recherches ont consisté en une reconnaissance des bâtiments et en des relevés de l’ancienne nef de l’église. En outre, la face ouest de l’arc, qui permettait de faire le lien entre la nef et le bras nord du transept, de même qu’une partie de l’ancienne croisée et la paroi sud du massif occidental, ont pu être étudiées. Ces premières analyses tendent à montrer que la nef réalisée dans un appareil soigné, avec colonnes engagées, relève vraisemblablement du milieu du xisiècle. L’arc ainsi que la croisée pourraient dater de l’an Mil, avec une reprise au xisiècle destinée à implanter une imposante tour de croisée connue par un dessin de l’abbé Devoucoux 2. Pour l’heure, on attribue le massif occidental à une phase antérieure (ixe-xe siècles), en raison de son mode de construction.

  • 3  Voir la contribution d’Agathe Foullon dans ce bulletin.

4Dans le cadre d’un master, Agathe Foullon a entrepris en 2009 et 2010 l’analyse des peintures murales présentes sur la face externe nord ainsi qu’à l’étage du bâtiment sud, correspondant, selon toute vraisemblance, au réfectoire. De par sa facture, ce décor à losanges et rinceaux de fleurs, inscrites dans un réseau à faux joints, peut être daté du milieu du xiiisiècle 3. Par ailleurs, il lui a été possible d’étudier la stratigraphie des revêtements présents sur l’arc occidental du bras nord du transept ainsi que sur les supports attenants au sud, appartenant à plusieurs phases d’aménagement de la croisée.

  • 4  Voir ces documents in Bucema, 13 (2009), p. 28, fig. 2.

5En août 2010, le propriétaire ayant acquis l’espace correspondant au chevet de l’église, des relevés des maçonneries en présence ont été amorcés. Le mur sud de cette zone, située dans l’axe de la croisée, présentait un intérêt particulier en raison de l’intégration d’imposants blocs antiques et d’une cuve de sarcophage mérovingien. L’étude de cette paroi a confirmé son ancienneté et a montré l’existence d’un retour au nord, qui correspond vraisemblablement à la naissance de l’abside, en conformité avec le croquis réalisé par l’abbé Devoucoux en 1836 4. Cette observation atteste, par ailleurs, la complexité de la zone orientale de l’église, qui pourrait être quelque peu antérieure à l’an Mil. La configuration de cet espace soutient notamment la comparaison avec le chœur de Cluny II, récemment étudié par Anne Baud et Christian Sapin. Cette relation est intéressante, puisque Mesvres passe sous obédience clunisienne en 994.

6Parallèlement aux relevés, Julien Labonde, fils du propriétaire et responsable technique au sein de l’entreprise Dynamic 3D, a réalisé une numérisation en trois dimensions de l’ensemble des bâtiments (fig. 2). À terme, ce document interactif servira de support aux reconstitutions des phases du prieuré. Il permettra ainsi de valider ou d’infirmer les hypothèses archéologiques.

7En 2011, après consolidation de la partie sommitale par l’association Les amis du prieuré, il sera possible d’entreprendre les relevés de l’intérieur de la chapelle correspondant à l’ancien bras nord du transept, qui abrite des arcs de belle facture. L’étude de cet espace clef permettra de mieux comprendre l’articulation entre le chœur, la croisée et la nef et d’étayer la chronologie relative. La poursuite de l’analyse du bâtiment occidental, qui intègre des archères-canonnières, est aussi programmée. Des hypothèses sur le système de fortification de cet ancien prieuré pourront être formulées.

Haut de page

Notes

1  S. Balcon-Berry et W. Berry, « Mesvres (Saône-et-Loire). Ancien prieuré Saint-Martin », Les dossiers d’archéologie, hors-série n° 19 (août-septembre 2010), p. 26-31.

2  Ce document a été publié in Bucema, 13 (2009), p. 28, fig. 1 [http://cem.revues.org/index11176.html].

3  Voir la contribution d’Agathe Foullon dans ce bulletin.

4  Voir ces documents in Bucema, 13 (2009), p. 28, fig. 2.

Haut de page

Table des illustrations

Légende Fig. 1 – Mesvres, plan schématique de l’ancien prieuré montrant les espaces étudiés entre 2008 et 2010 (plan J. Labonde ; DAO S. Balcon-Berry).
URL http://cem.revues.org/docannexe/image/11902/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 416k
Légende Fig. 2 – Mesvres, scan 3D de l’ancien prieuré (J. Labonde, Dynamic 3D).
URL http://cem.revues.org/docannexe/image/11902/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 853k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvie Balcon-Berry, « Les recherches sur l’ancien prieuré de Mesvres (Saône-et-Loire) », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA, 15 | -1, 61-63.

Référence électronique

Sylvie Balcon-Berry, « Les recherches sur l’ancien prieuré de Mesvres (Saône-et-Loire) », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA [En ligne], 15 | 2011, mis en ligne le 13 juillet 2011, consulté le 25 avril 2017. URL : http://cem.revues.org/11902 ; DOI : 10.4000/cem.11902

Haut de page

Auteur

Sylvie Balcon-Berry

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus du Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre (BUCEMA) sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre d'études médiévales d'Auxerre
  • Revues.org