Navigation – Plan du site
Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés - ARTEHIS
Notices

SAINT-PÈRE - Ancienne église Saint-Pierre - (canton de Vézelay)

Texte intégral

Intervention

1Dans le cadre de stages de formation (initiation et perfectionnement) en archéologie du bâti (PT) organisés par le CEM, des interventions ont été menées durant les mois de juillet 2001 et 2002 (stage de dessin) sous la responsabilité de Gilles Fèvre (CEM) et en 2003 (fouilles) sous celle de Christian Sapin (CNRS).

Description

Le site

Saint-Père, vue générale de l’abside avec la chapelle nord (cl. CEM).

2L’histoire du site est associée à celui de l’abbaye de Vézelay. Un premier établissement religieux y aurait été fondé au ixe siècle avant d’aller s’installer sur la colline.

3L’ancienne église Saint-Pierre, abandonnée à la suite d’un incendie au cours des guerres de Religion, a servi de cimetière dès le xviiie siècle. Elle est peut-être le lieu de l’ancienne fondation monastique.

L’étude et la fouille

4Ces interventions ont permis la réalisation du plan de l’édifice au 1/20e. L’organisation spatiale et les principales reprises de l’édifice ont pu être étudiées et mises en valeur. Un autre document au 1/50e a permis d’intégrer la localisation des différentes inhumations modernes

Saint-Père, plan de phasage (CEM).

5L’étude du bâti s’est poursuivie avec des relevés pierre à pierre d’une partie des élévations intérieures. Il a pu être mis en évidence les reprises et les modifications des parements et noter toutes les traces peintes.

6Ainsi un premier phasage de la construction a été effectué avec une datation du xie siècle pour une partie du chevet. Il a été également possible de noter la grande régularité de la construction au sol.

7Il a été également reconnu plusieurs techniques de construction avec une mise en œuvre très élaborée pour le chevet. La présence de plusieurs fragments mérovingiens dans les maçonneries atteste une origine du site pouvant remonter au haut Moyen Âge.

8En 2003, la campagne archéologique a précisé certains aménagements du chœur liturgique et a permis la mise au jour de fragments de chancels carolingiens et de nombreux morceaux de sarcophages mérovingiens.

9Un phasage des constructions a pu être effectué pour l’ensemble du bâti conservé ou retrouvé.

10Sur un site antique, attesté par l’importance du mobilier céramique ier-iiisiècle, un mur nord-sud et de nombreux fragments de sarcophages pouvant être datées selon plusieurs types entre le vie et le viiisiècle, existait une occupation funéraire du haut Moyen Âge bien avant la fondation de Girard de Roussillon en 860. De cet état carolingien ont été retrouvés deux fragments de plaques de chancel à décor d’entrelacs. On ne peut encore dire si nous sommes en présence du site de l’église abbatiale proprement dite ou d’une église annexe.

11À l’ouest, des parties conservées en élévations et d’autres retrouvées en fouille, appartiennent à un petit massif occidental que l’on peut situer d’après la chronologie relative et le type de maçonnerie des ixe-xsiècles. Il pourrait s’agir d’un ensemble destiné à conserver la mémoire des défunts ou des fondateurs.

12Au xie siècle, l’église a été reprise avec le mur gouttereau sud et le chevet dont la mise en œuvre est très élaborée, avant que l’on ajoute au xiie siècle un collatéral au nord.

Saint-Père, fibules trouvées en fouille (cl. CEM).

13N° site archéologique : 89.364.007

14Protection au titre des Monuments historiques : inv. sup. (1er mars 1926).

15Résultats

  • Époques : Moyen Âge – Moderne.

  • Vestiges immobiliers : maçonneries.

  • Vestiges mobiliers : éléments sculptés.

  • Problématique : les fondations monastiques dans le Vézelien.

16Publications

  • Rapport.

  • Bulletin duCentre d’études médiévales d’Auxerre, 5, 2001, p. 133-134.

  • Bulletin duCentre d’études médiévales d’Auxerre, 6, 2002, p. 171.

  • Bulletin duCentre d’études médiévales d’Auxerre, 7, 2003, p. 37-38 [http://cem.revues.org/​index3042.html].

  • Icauna, 9, 2003, p. 2 [http://www.cg89.fr/​fic_bdd/​pdf_fr_fichier/​11622147580_Icauna9.pdf].

Haut de page

Table des illustrations

Légende Saint-Père, vue générale de l’abside avec la chapelle nord (cl. CEM).
URL http://cem.revues.org/docannexe/image/11483/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 2,1M
Légende Saint-Père, plan de phasage (CEM).
URL http://cem.revues.org/docannexe/image/11483/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 4,2M
Légende Saint-Père, fibules trouvées en fouille (cl. CEM).
URL http://cem.revues.org/docannexe/image/11483/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 184k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« SAINT-PÈRE - Ancienne église Saint-Pierre - (canton de Vézelay) », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA [En ligne], Archéologie des églises de l'Yonne, mis en ligne le 25 août 2010, consulté le 26 avril 2017. URL : http://cem.revues.org/11483

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus du Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre (BUCEMA) sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre d'études médiévales d'Auxerre
  • Revues.org