Navigation – Plan du site
Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés - ARTEHIS
Notices

COURSON-LES-CARRIÈRES - Église paroissiale Saint-Pierre

Texte intégral

Intervention

1La réfection du réseau d’assainissement de la commune a entraîné des découvertes archéologiques, notamment au nord et sur le parvis de l’église. Un ensemble d’observations archéologiques a été réalisé en février-mars 2000 par Sylvain Aumard (CEM), en complément de celles de Jacques Roart (bénévole).

Description

Le site

2La parochia est mentionnée dès le vie siècle selon un texte du ixe siècle (GPA).

3L’église a été reconstruite dans la seconde moitié du xvie siècle et a connu des remaniements au xixe siècle (portail).

Courson-les-carrières, localisation des découvertes archéologiques sur le cadastre ancien de 1829 (DAO S. Aumard).

La fouille

4Les observations ont permis de signaler la présence de six sarcophages. Cinq d’entre eux sont orientés est-ouest, selon un axe légèrement différent de celui de l’église. Une cuve, placée nord-sud, a été redéposée ainsi après sa découverte lors de la construction d’habitations aux xviie-xixe siècles. Tous les sarcophages sont en calcaire tendre et taillés à la polka. Ils appartiennent à un même groupe connu pour les viie-viiie siècles.

5Au nord de l’église, la présence de nombreuses sépultures correspond à l’ancien cimetière paroissial. Vraisemblablement en lien avec ce dernier, une salle voûtée, sans doute un ossuaire, comprenant une niche formée par des fragments de sarcophage, a été découverte sur le parvis, dans l’axe de l’église.

6Il faut signaler que les sarcophages ont été découverts à 2,5 m de profondeur, contrairement à l’ossuaire dont la voûte apparaissait à moins d’un mètre.

7Enfin, ces travaux ont permis de mettre au jour des vestiges de constructions antérieures au xixe siècle et de noter des changements dans l’utilisation des espaces (cave/jardin).

8Ces observations ont surtout permis d’apporter des éléments de réflexion sur l’origine du centre paroissial en mettant en évidence son développement au sein d’une aire funéraire, la plus méridionale parmi celles découvertes dans un rayon de 900 mètres, et sans doute autour d’un lieu de culte.

9N° site archéologique : 89.125.007

10Protection au titre des Monuments historiques : aucune.

11Résultats

  • Époques : HMA – MA – Moderne.

  • Vestiges immobiliers : maçonneries.

  • Vestiges mobiliers : sarcophages ; sépultures.

  • Problématique : implantation funéraire et apparition des premières paroisses.

12Publications

  • Rapport de prospection-inventaire, 2001.

  • BSSY, 132, 2000, p. 275-279.

Haut de page

Bibliographie

Aumard (S.), « Les premières églises rurales de l’auxerrois : première synthèse archéologique », dans Aux origines de la paroisse rurale (C. Delaplace, dir.), Paris, 2005, p. 42-58.

Roart (J.), Histoire et histoires de Courson, 1999, rééd. 2000 (éd. à compte d’auteur).

Haut de page

Table des illustrations

Légende Courson-les-carrières, localisation des découvertes archéologiques sur le cadastre ancien de 1829 (DAO S. Aumard).
URL http://cem.revues.org/docannexe/image/11455/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 544k
URL http://cem.revues.org/docannexe/image/11455/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 667k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« COURSON-LES-CARRIÈRES - Église paroissiale Saint-Pierre », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA [En ligne], Archéologie des églises de l'Yonne, mis en ligne le 29 septembre 2010, consulté le 24 mars 2017. URL : http://cem.revues.org/11455

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus du Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre (BUCEMA) sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre d'études médiévales d'Auxerre
  • Revues.org