Navigation – Plan du site
Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés - ARTEHIS
Opérations archéologiques 2008-2009

Le diagnostic archéologique des combles de l’abbaye de Reigny à Vermenton (Yonne)

Sylvain Aumard
p. 99-101

Entrées d’index

Index de mots-clés :

abbaye, combles

Index géographique :

France/Reigny
Haut de page

Texte intégral

1En prévision de futurs travaux de restauration des combles, l’Association des amis de l’abbaye de Reigny, a donné une suite favorable à la proposition de diagnostic archéologique proposée par le CEM. L’originalité de cette démarche est le fruit d’une réflexion constatant l’absence d’outil de prospectivescientifique dans le domaine des monuments historiques à l’égal de ceux qui existent déjà dans les autres filières patrimoniales – carte archéologique des Drac par exemple… Ce document ne constitue pas l’étude complète des combles, mais seulement un état des lieux permettant, d’abord, d’évaluer leur potentiel historique et, ensuite, d’orienter de telles études en fonction de l’impact des travaux de restauration.

2De l’ensemble monastique cistercien, il ne reste plus aujourd’hui que le carré méridional formé par le bâtiment des moines à l’est – prolongement de l’aile orientale du cloître – et le réfectoire à l’ouest, le tout relié par les ailes nord et sud. Seul le réfectoire a conservé sa charpente d’origine (XIVe siècle ?), dont la conception originale participe de la justification d’une datation dendrochronologique – faible pente, pannes soutenues par des tridents, similitude avec la charpente du chœur de l’église de Vermenton. De nombreux étaiements anciens ont été fabriqués à l’aide de remplois, parmi lesquels on discerne des éléments ayant appartenu à une charpente des XIIe-XIIIe siècle (assemblages à mi-bois) de provenance inconnue (abbatiale ? aile nord ?). Le bâtiment des moines, bien que de réalisation ancienne (XIIIe siècle ?), possède une charpente plus tardive, peut-être du XVIe siècle. L’étude poussée de son pignon sud permettrait probablement de mieux deviner la structure disparue du XIIIe siècle en s’attardant sur les enduits et l’intégration de ses grandes baies dans les volumes d’origine.

3Au cours des XVIIIe-XIXe siècles, les ailes nord et sud ont subi de très importantes modifications de leurs dispositions, qui, vraisemblablement, étaient jusqu’alors restés dans leur état du XIIe siècle. L’aile nord, constituée d’un seul niveau de plain-pied (voûté ?), aurait été rehaussée d’un étage tandis que l’aile sud aurait vu un remplacement complet de sa galerie de circulation médiévale et un exhaussement de son toit dont la couverture reposait directement sur la voûte. L’étude de ces maçonneries permettrait non seulement de vérifier et de préciser ces hypothèses, mais également d’appréhender les plus anciennes architectures conservées sur le site.

4De nombreux matériaux de couverture médiévaux ont été retrouvés aussi bien en remplois dans bon nombre des couvertures actuelles qu’en débris ou gravats sur les reins de voûte du réfectoire. Leur richesse et leur diversité sont à même de participer à la connaissance des matériaux de couverture médiévaux, notamment pour les tuiles creuses à crochet, qui témoignent d’une technique encore totalement méconnue dans nos régions.

Fig. 1 – Vermenton, abbaye de Reigny : charpente du réfectoire, ferme avec multiples contrefiches à trident (cl. S. Aumard).

5   

Haut de page

Table des illustrations

Légende Fig. 1 – Vermenton, abbaye de Reigny : charpente du réfectoire, ferme avec multiples contrefiches à trident (cl. S. Aumard).
URL http://cem.revues.org/docannexe/image/11312/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 2,2M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvain Aumard, « Le diagnostic archéologique des combles de l’abbaye de Reigny à Vermenton (Yonne) », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA, 13 | 2009, 99-101.

Référence électronique

Sylvain Aumard, « Le diagnostic archéologique des combles de l’abbaye de Reigny à Vermenton (Yonne) », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA [En ligne], 13 | 2009, mis en ligne le 16 septembre 2009, consulté le 27 avril 2017. URL : http://cem.revues.org/11312 ; DOI : 10.4000/cem.11312

Haut de page

Auteur

Sylvain Aumard

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus du Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre (BUCEMA) sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre d'études médiévales d'Auxerre
  • Revues.org